0
Beauté

LA PETITE ROBE NOIRE DE KHEIRA

By 24 novembre 2012avril 10th, 20203 Comments

Ah, je m’en rappelle comme si c’était hier, c’est un jour gravé dans ma mémoire à jamais… Durant un Dimanche pluvieux des plus sinistres, j’étais seule et triste, en train de flâner dans les rues désertes de Casablanca, j’étais anéantie, abattue par ma solitude. Aucune de toutes celles que j’avais vues ne méritait d’être à cette place, pour moi, elle devait être parfaite pour y arriver, parvenir à voler mon coeur, mon âme et mon esprit, me faire oublier toutes les autres, atteindre le sommet, le trône. C’est là que, cachée au fond d’un rayon dans une petite boutique à laquelle je n’avais jamais prêté attention, je l’aperçue. Elle était là, debout devant moi, avec un air fier, et même étant courte, pleine de petits plis, et lui manquant un bras, elle était sublime. J’étais ahurie, sous le charme, et je sus que c’était elle, l’élue, mon âme soeur. Je n’hésitai pas une seconde, je la pris toute suite dans mes bras, la serrai fort contre moi, et parcouru la ville, fière de l’avoir, fière qu’elle m’appartienne. Le 25 mars 2011, depuis ce jour-là, nous sommes inséparables, sans elle, je me sens incomplète, c’est ma moitié, je ne supporterai pas qu’on me l’enlève, ce serait beaucoup trop difficile à vivre, mais je ferai tout pour que cela n’arrive jamais…

Tant de souvenirs partagés, entre folies et tristesses, rires et pleurs, sorties et journées à la maison, je ne me rappelle même plus de la dernière chose que j’ai vécue sans elle. Elle est merveilleuse et surtout magique, elle se métamorphose en un clin d’oeil, il suffit d’une petite ceinture ou un collier en perle pour qu’elle change carrément de look.

Je me rappelle d’un souvenir en particulier, la soirée de mon anniversaire. Nous sommes sorties ensembles, comme d’habitude, tous mes autres amis étaient là, mais c’était elle qui comptait le plus pour moi, c’était elle qui me donnait la fierté, et la joie, grâce à elle, je me sentais belle, et j’avais confiance en moi, c’était mon porte bonheur. Au moment de souffler les bougies, je me sentais vieillir, j’ai eu une petite peur, d’horribles scénarios me sont venus en tête, soudainement, je ne me sentais pas bien, je voulais courir, et aller me cacher pour pleurer doucement seule dans mon coin. Puis, je la sentis tout contre moi, elle me rassura et toutes mes frayeurs s’évanouirent comme par magie. Je l’aimais, je l’aimais plus que tout, Ma Petite Robe Noire…

3 Comments

Leave a Reply

Ouvrir chat
1
Besoin d'aide?
Bonjour,
Comment puis-je vous aider?